Nuit du 14 juillet

Elles se suivent mais ne se ressemblent pas. Cette nuit des échauffourées ont eu lieu entre les forces de l’ordre et des jeunes: une poubelle réduite en cendre sur le rond point Vaucanson, quatre arrestations et un policier blessé en faisant une chute.
Le Président du CIQ était sur place  avec la population et dialoguait avec la Police. Il était très soucieux de ne pas voir la situation dégénérer surtout quand les CRS sont intervenus. La plus grosse crainte était de voir les jeunes refoulés vers les espaces naturels et, par ce temps de Mistral, qu’un départ de feu se produise à cause d’un pétard ou d’une fusée. Si un feu s’était déclaré on ne peut imaginer le désastre jusqu’à la Calanque de Sormiou. Personne ne voulait revivre l’incendie de 1998. Fort heureusement la situation est redevenue plus sereine et les forces de l’ordre se sont retirées. Pour le Président, après le retour au calme, un retrait rapide est nécessaire pour faire baisser durablement les tensions.

La Provence 19 juillet

Laisser un commentaire