Compte rendu de la réunion du 30 mars 2016 Concertation esquisse opération tennis Baou de Sormiou

Réunion de présentation-explication de l’esquisse de l’architecte en présence du maire de secteur Mr Lionel Royer Perreaut, du promoteur (Alain et Christopher Paget),de l’architecte (Jean-Pierre Dusseux de l’agence Wilmotte), de techniciens en charge de la restructuration du secteur (Antoine Desclèves, Gilles Robert, Sylvain Van Outrive..)et des représentants des riverains (CIQ, CS des HdM et des Terrasses de Sormiou, de l’Ermitage, et de la Gradule).

Cahier des charges Projet Savignat 






Nos objectifs (respect des principes illustrés par la proposition Savignat) sont repris dans toutes les interventions.
Implantation des constructions 

L’architecte rappelle le cahier des charges réalisé par la ville et MRU à la suite de la concertation et s’inscrit dans les propos de M. le Maire, partageant le besoin de réinterroger certaines parties du projet issu de la concertation. 
Il propose d’accoler les maisons individuelles groupées et les immeubles collectifs prévus sur la parcelle. Cela permet de libérer le cœur d’ilot et donc de diminuer les vis-à-vis et d’installer un vrai cœur planté. Il indique que sa proposition lui semble améliorer la situation de vis-à-vis entre le projet et la résidence des Terrasses de Sormiou : abaissement et recul des constructions, biais faisant que les 2 constructions n’ont pas de vues en ligne directe, face à face. Il propose d’augmenter les porosités visuelles entre la future rue et le cœur d’ilot en créant une 3 ème percée similaire aux 2 prévues (12 m de large). Cela lui semble limiter également l’effet de barre sur la partie basse du terrain. Il indique la création de 2 types de logements : du collectif le long de la future voie et des maisons de ville accolées 2 par 2. Il indique un principe d’entrée piétonne sur la parcelle et de desserte des accès aux différents logements : depuis la voie nouvelle, plusieurs entrées desservant les halls des immeubles collectifs et des entrées pour les maisons individuelles. Il indique que le stationnement serait en souterrain, y compris pour les maisons individuelles.










Coeur d’ilot Le promoteur indique que le cœur d’ilot sera de l’espace vert en parties communes de la future copropriété qui en assumera la gestion et l’entretien puisque elle en sera propriétaire.
MRU rappelle les engagements pris en mairie de secteur en mars de clarifier les servitudes lors de la cession du terrain de la ville au promoteur. Ces servitudes, prises en compte dans le projet, rendent perpétuellement inconstructibles le bassin de rétention et une bande de 16 m le long de résidence des Hauts de Mazargues, en cœur d’ilot.
L’architecte propose que les modifications apportées à l’implantation des constructions soient redistribués à l’identique en termes de surface et de volume. Il propose ainsi des immeubles collectifs en R+3 le long de la future rue, descendant à R+2 et R+1 au voisinage des copropriétés voisines. Il propose de limiter la hauteur des maisons de ville à l’intérieur de l’ilot à R+1. Il argumente ses propositions avec une connaissance plus approfondie du nivellement prononcé du terrain que par le passé, ainsi que par des coupes et des vues permettant de juger de l’impact pour les riverains situés en rez-de-chaussée et au 3ème étage. . Toutefois, il indique que le cœur d’ilot dégagé comme il le propose permettra un traitement plus qualitatif qu’auparavant (tennis actuels) de ce premier plan et illustre l’impact visuel d’un comparatif superposant la volumétrie des futurs bâtiments et celle de la résidence l’Ermitage.



M. le Maire rappelle ainsi son souhait de voir se poursuivre le travail de concertation sur le projet, en associant à toutes les étapes les représentants des riverains, le CIQ, le promoteur, l’architecte, les services en charge de la rénovation urbaine à la ville, à la métropole et à MRU. Il souligne que cet engagement a été pris par courrier de Mme Caradec, adjointe de M. Gaudin à l’urbanisme. Ce courrier a été diffusé aux habitants, notamment via le blog du CIQ. Le maire demande aux participants de donner un accord sur ce nouveau projet avant la fin du mois d’avril,

Les représentants du CIQ présents à cette réunion considèrent que le nouveau projet Willmote présenté lors de cette réunion est au moins aussi conforme à l’intérêt général que le projet Savignat issu de la concertation.

L’appréciation du CA du CIQ sur ce projet sera soumise au vote du CA lors de sa séance du 11 avril

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s