Le Ciq a invité Ilana Salama Ortar à La Cayolle pour partager notre aventure

Après avoir quitté son pays natal, l’Egypte, munie d’un simple laissez-passer, et transité par le camp du Grand Arénas à Marseille à La Cayolle en chemin vers Israël, Ilana s’est trouvée face à la fragilité du conflit israélo-palestinien. Cette histoire personnelle lui a donné une sensibilité particulière aux thèmes du déplacement, du déracinement, de la migration, de l’exil et de la mémoire, qu’elle articule dans des installations interdisciplinaires. Ses projets (films, dessins, sculptures, témoignages) ont été exposés entre autres aux musées de Tel Aviv et de Jérusalem, à MP13 Marseille, et au Drawing Center NY. Ses œuvres figurent dans les collections du Metropolitan Museum, Guggenheim Museum, Brooklyn Museum, Musée d’Israël et Musée de Tel Aviv. 

Suite à l invitation du Ciq elle est venue à La Cayolle du 28 janvier au 1 février 2019.Elle a pu rencontrer des anciens du quartier comme Me Fritz mais aussi des universitaires, des habitants et des personnes du musée d histoire.Elle est revenue du 25 fevrier au 1 mars ou le dialogue avec les différents acteurs du territoire s’est poursuivi.

Ilana Salama Ortar avec Mr Toubiana responsable culture Mairie 9 10 avant le vernissage

L aventure ne fait que commencer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s