Lettre ouverte de la confédération des CIQ pour la prolongation du BUS

Il est urgent de ne pas attendre !


Nous, responsables de la Confédération des CIQ, Présidents de Fédération des CIQ des 8 ème, 9 ème et 10 ème arrondissement de Marseille venons par cette action manifester notre inquiétude, notre mécontentement au sujet du Boulevard Urbain Sud (BUS).


Nos quartiers, nos artères sont saturés de véhicules à toute heure de la journée, embouteillés depuis Luminy et Vaufrèges, Saint-Loup et Michelet. Le Redon, Le Cabot, Sainte- Marguerite et Vallon de Toulouse, Mazargues sont fortement impactés, mais Les Baumettes, Les Hauts de Mazargues, Sévigné sont également touchés, les automobilistes cherchant des échappatoires.


Nos arrondissements ont vu leurs paysages grandement modifiés par la sortie de terre de nombreuses constructions collectives nouvelles et ceci a considérablement augmenté le parc de voitures.


D’autre part le nombre de véhicules entrant à Marseille par la Gineste à l’Est en lieu et place de l’autoroute A50, elle aussi saturée, ne fait que s’accroitre. Les travaux de réhabilitation des grands axes comme le Jarret, Rabateau et le Cours Lieutaud (étudiés en fonction de la baisse de charge due à la réalisation du BUS dans son intégralité), ceux liés à la création du tramway Castellane-La Gaye et l’ouverture de la I.2 ont modifié la trame circulatoire des véhicules venant de l’ouest et du nord de Marseille. Ceci aggrave encore la situation et augmente dangereusement la pollution liée aux embouteillages. Les résidents de nos quartiers sont exaspérés par leur impossibilité de se déplacer.


La non-poursuite du BUS et sa terminaison actuelle face à un mur sur le Boulevard de Sainte- Marguerite ne sont plus acceptables. Nous demandons la prolongation de cet ouvrage reconnu d’utilité publique par l’Etat dans les plus brefs délais. Ceci permettrait de redonner une certaine fluidité au trafic routier. D’autre part la circulation des transports en commun à ce jour englués dans les embouteillages sen trouverait ameltoree et de nouvelles lignes transversales pourraient voir le jour rendant l’offre plus attractive et l’utilisation de la voiture moins systématique.


Nous demandons donc à ètre entendus, écoutés et concertés, que des propositions soient faites et des échéances précisées. Nous sommes porteurs de l’opinion d’un très grand nombre d’habitants de nos quartiers qui voient leur qualité de vie grandement altérée.


Le Président de la Confédération
Philippe YZOMBARD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s