1994 : Dégradation des logements sociaux et arrivée des nouvelles résidences