La sécheresse dans nos collines et dans notre quartier

Suite à un hiver très doux ,un mois de février chaud et sec  ,un printemps froid marqué par des nuits très fraîches et sans pluie, une canicule installée depuis le mois de juin on observe un développement chaotique de la flore et de la faune , ce qui n’est pas sans conséquences pour l abeille et l apiculture.

Les abeilles sauvages et domestiques  sont directement impactées. Les conséquences les plus visibles sont parfois un essaimage massif , une récolte de miel très  faible voire nulle. Fin mai les maturateurs étaient vides . Mi août seulement une centaine de kilogrammes récoltés  ( 3 fois moins que l an dernier ) à la même époque .

Les parfums caractéristiques du miel de La Cayolle sont cette année remis en question.

Les fleurs de Sumac ont été brûlées par la chaleur, ce parfum subtil et citronné caractérisant notre miel sera faiblement présent dans la miellée 2019.

Le romarin et le thym ont fleuri précocement avec une concentration des arômes .Le buplèvre tarde à fleurir . Les bruyères sont en état de veille.Les cistes peu mellifères ont eu une faible durée de vie ainsi que la coronille à cause de la chaleur.

L astragale de Marseille est brûlée mais elle refleurira au printemps
Une pure merveille le lys maritime .Son bulbe lui permet de stocker des réserves d’eau et de fleurir alors même que son feuillage est déjà sec.

Nous retrouvons les  essences de la colline dans les zones paysagères en bordure de nos nouvelles voies .

Ces plantes méditerranéennes sont peu consommatrices d’eau , résistent à la chaleur, elles sont faciles à vivre et donnent un caractère provençal à l aménagement en  cours.

L herbe de l’aire de jeux est sèche nous sommes dans un quartier éco responsable les plantes doivent s’adapter .

2 commentaires

  1. Merci pour ce partage de la vie du quartier. J’aurais une question: « Ces plantes méditerranéennes sont peu consommatrices d’eau , résistent à la chaleur, elles sont faciles à vivre… » dites-vous en parlant des plantes choisies pour leur rusticité le long des nouvelles voies du quartier. Quelles sont-elles?

    J'aime

    1. Je vous invite à aller voir la végétation avenue de la Martheline à la Soude nous avons des plantations similaires.
      Il s agit essentiellement de cistes , romarin,lentisque,baouque .
      Durant le premier semestre 2020 trois randonnées sont prévues avec découverte des richesses végétales de notre quartier avec le collectif Safi.( voir planning sur le site du Ciq)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s