Regards croisés sur la Cayolle : 1970 – 1980

 

En 1980 les cités provisoires de la Cayolle étaient devenues une des plus importantes concentrations d’habitat bidonvillisé de Marseille. Vivaient là 1 670 personnes, soit 325 familles, à 80 % d’origine maghrébine et 15 % gitane.

Il ne reste plus de traces matérielles de cette époque. Seuls restent le souvenir d’un moment très fort et des photographies prises par les acteurs sociaux ou par des visiteurs extérieurs.

Ce sont ces photographies que présente le CIQ. Nous les avons regroupées par auteur pour témoigner tout à la fois du vécu des habitants et du regard de leurs auteurs.

Cette exposition est présentée dans la galerie commerciale du centre Leclerc de Sormiou jusqu’au 30 septembre.