Compte rendu de l’Assemblée générale du Ciq 18 novembre 2017

 

Début de la séance : 8h45 en présence du bureau et de Mr Battistoni président du Ciq de Morgiou, vice président de la Fédération des Ciq du 9e , responsable commission santé à la Confédération.

  • Présentation du rapport d’activités 2016/2017., rapport consultable sur le site du CIQ. Elle passe en revue les dossiers en cours et insiste sur l’implication du CIQ et sa volonté de rendre le quartier attractif, paisible en tenant compte et en s’appuyant sur la mixité sociale.A ce titre, elle annonce que l’année 2018 va être une année de transformation et d’amélioration du cadre de vie du quartier avec le démarrage des grands chantiers de voirie et nous l’espérons . Me La Présidente enchaine avec un autre dossier crucial celui de la sécurité. l’installation de caméras de videoprotections dans des endroits stratégiques de notre quartier. Me La Présidente aborde ensuite les transports en commun et les parkings qui font défaut dans ce quartier. Il faut absolument en parler aux élus.Me La Présidente continue la synthèse avec le dossier culture qui est la vitrine du CIQ.
  • Ce rapport d’activités a été voté à l’unanimité par les membres du Conseil d’administration.L’ensemble des membres du Conseil d’administration étaient présents ou excusés (avec procuration )
  • Présentation du bilan financier au 31 Décembre 2016 : caisse : 86 euros/ Compte courant :4579,59 euros. Les dépenses concernent les petits violons/ Fêtes du quartier et frais de gestion courante. Le compte reste créditeur. Le CIQ vit grâce à ses adhérents qui sont au nombre de 534 à ce jour.Bilan approuvé.
  • Election du nouveau CA. Sont cités les membres qui désirent renouveler leur adhésion au CA. Me JAFFRE nouvelle adhérente rejoint le groupe et Mr BELLONE exprime son désir de ne pas se représenter. Ceci étant, il continuera à distribuer le journal de CIQ ce qui est tout à son honneur.
  • Election du nouveau bureau :Le mandat du bureau sortant est renouvelé à l’unanimité .
  1. Madame Nicole Bonfils Présidente
  2. Monsieur Jacques Viallat Vice Président
  3. Madame Maryse Dieuloufet Trésoriére
  4. Madame Anne Marie Burgos secrétaire

En attendant l’arrivée du Maire et de ces adjoints, Me La Présidente laisse la parole aux membres présents du CA ainsi qu’aux riverains présents dans la salle:la question du stationnement revient en boucle, avec les nouvelles constructions qui sortent de terre un peu partout dans le quartier.

La présidente ouvre la séance de réunion avec les élus à 10 h.

Me La Présidente ouvre la séance en remerciant Mr Le Maire et les élus de leur présence. La parole est donnée à Mr Le Président du conseil d’administration de la RTM, Mr TOMASINI .Le bus 23 reprendra sa rotation dans le quartier après 19 h, le quartier semble s’être apaisé, cette décision sera bien sûr à ré évaluer dans le temps. La prolongation du bus 44 jusqu’au Rondpoint de Leclerc est acté. Cependant les retards fréquents de la ligne 23 sont consécutifs à l’enclave des noyaux villageois et notamment celui de Ste ANNE. Mr VIALLAT prend la parole et confirme que les dimanches et jours fériés l’attente est longue 1 h en moyenne. Comment pouvez-vous améliorer ceci et notamment durant la période estivale avec l’affluence des touristes vers les Calanques. Il faut donc donner un coup de pouce à ce quartier. Mr Le Président soutiendra  le projet de « petite navette » qui pourrait  assurer une rotation avec l’itinéraire suivant : départ de Leclerc, passage aux Baumettes pour redescendre vers l’Obélisque et rejoindre le bus 21 rapide.  Mr Le Président y travaille ardemment.Une action commune devrait etre faite avec Le Ciq des Baumettes , de Morgiou et du Roy d’Espagne.Nous remercions Mr Pi

Me La Présidente demande à Mr TOMASINI si le biométhane serait  utilisable pour les bus. Réponse : pour l’instant cela reste un projet et ne pourra voir le jour qu’avec l’accord du Maire de Marseille. Sont à l’étude les bus électriques avec une autonomie de 250 km et hydrogènes.

Une question est posée pour l’utilisation des bus aux personnes handicapés. La RTM possède un minibus équipé pour le transport des personnes handicapée « Mobi Métropole ». De plus, la ville a bénéficié d’un grand projet de rénovation des trottoirs pour le handicap, à l’intérieur des bus sont disponibles des plateaux facilitant l’accès. A ce titre, Me La Présidente annonce la journée sur le Handicap le 24 Novembre.

La parole est donnée à Mr Le Maire qui commence son discours par la présentation de son état-major.1 Ière adjointe Me Nathalie SIMON à la finance et la sécurité, Mr CAPUANO adjoint aux sports, Me RODRIGUEZ adjoints des Maisons de Quartier, Me FERRERO adjointe à l’action sociale, Me ARRIGHI aux affaires sociales.

Il enchaine sur la présentation du  vaste projet ambitieux de rénovation urbaine, l’espace public va être requalifié. Une des conditions est de se reconnecter à la Ville en ayant une meilleure desserte et notamment reconsidérer les noyaux villageois afin d’améliorer la fluidité qui fait défaut aujourd’hui avec ces zones d’enclavage.

L’année 2018 va être une grande année pour le quartier avec un remodelage visible de la Cayolle, la dynamique de rénovation est enclenchée.1 ier semestre les travaux vont démarrer avec la voirie (allée des pêcheurs, avenue Colgate, l’Hermite), le parking de Leclerc avec entrée et sortie au niveau du Rondpoint, des trottoirs vont être implantés avec piste cyclable et décors végétalisés. Le parc de la Jarre fait partie du grand chantier sur 3 hectares. Les travaux seront séquencés avec espaces arborés, prairie, espaces sportifs, espaces détente avec l’implantation de bancs. Mr Le Maire annonce, aussi, le réaménagement de l’avenue de la Jarre face à la Résidence La Madrague et le parc de Manon avec des aires de stationnement. Au niveau du Boulevard du Vaisseau, 37 places de stationnements seront prévues côté impair avec un sens unique et une double voie cycliste.

Dans le cadre du PLUI (document officiel d’urbanisme), Monsieur le maire répond favorablement à la demande du Ciq la zone entre le boulevard de la Cayolle et Perrotti restera une zone d’habitations à caractère pavillonnaire.

Le boulevard URBAIN SUD devra débuter d’ici ¾ ans dans notre quartier et ressemblera à celui de la pointe rouge avec 1 voie montante et 1 voie descendante, une avenue végétalisée , piste cyclable, trottoirs larges , voies de bus.

Après le dossier Voirie, Mr Le Maire continue sur celui de la sécurité avec la 3 ième phase de développement des caméras de vidéo protection.

Une question est posée à Mr Le Maire sur les activités des adolescents du quartier qui passent leur temps à trainer, à faire des rodéos avec motos, au lieu d’être pris en charge. Mr Le Maire répond que les structures et animations sont là avec des éducateurs populaires, le problème est que cette catégorie de jeunes refuse de s’y rendre et d’y participer préférant joués les petits caïds.

Une question est posée à Mr Le Maire au sujet des aires de stationnements inexistants dans le quartier avec des immeubles qui poussent comme des champignons saturant le quartier.

Mr Le Maire répond en expliquant que c’est une volonté politique de transformer la ZAC en logements urbains. Il faut aussi que les particuliers puissent avoir les moyens d’acheter un garage. Après on sait très bien qu’il y a souvent 4 voitures par famille et pour cela il est très difficile de trouver des solutions. Cependant, Mr Le Maire s’accorde à dire que qu’il va réduire les projets à construire pour ne pas saturer le quartier.

Une question est posée à Mr PAGET promoteur immobilier. Que va-t-il y avoir face à la Résidence La Madrague ?

Réponse : est prévu un immeuble de 41 logements, travaux prévus en Mars Avril 2018.

Une autre question pour Mr PAGET : Quid de la Résidence sénoriale dont la construction a été arrêtée ? Véritable verrue dans le paysage du quartier.

Réponse : Les travaux vont redémarrer début Janvier avec la volonté de poursuivre l’implication du promoteur au niveau du quartier.

Question adressée à Mr Le Maire : Qu’est qui est prévu sur le terrain vague en face de la Résidence Trio Sud ?

Réponse : Pas d’aménagement prévu dans l’immédiateté. C’est la SOLEAM qui gère cet ilot.

Question : Pourquoi ne pas en faire un parking, proposition adressée à Mr PAGET ?

Réponse : Rien de prévu en l’état, pas de budget affecté.

Mr Le Maire annonce qu’il doit partir mais avant ça il insiste sur le fait qu’il met un point d’honneur à être présent sur le terrain. Il est 11h40.

La réunion continue avec l’intervention de Mr REAULT sur le traitement des boues qui n’est guère satisfaisant.La SERRAM a proposé de valoriser le biogaz issu du traitement des boues. Nous devrions avoir une amélioration de la situation environnementale de l’entreprise. Mise en test de fonctionnement début 2019.Le PNC a contribué à la réalisation écologique du fonctionnement de la station des boues.

Le PNC a un objectif celui de l’excellence environnementale, le plan quinquennal met un point d’honneur à assurer l’accessibilité du parc à tous. Travail collaboratif avec la RTM pour une rotation de bus densifiée est en cours. Le filtrage au niveau des barrières régule de façon raisonnée et raisonnable l’accès par la route. L’idée est quand même de limiter les allées et venues des voitures. Les calanques ça se mérite…. Se pose la question de l’handicap , la collectivité y travaille avec le PNC sur ce sujet qui mérite attention.

Me La Présidente remercie Mr Didier REAULT pour ces informations précieuses et clôture la séance en invitant l’ensemble des participants à se réunir autour d’un apéritif .

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s