Rapport d’activités 2016-2017 présenté le 18 novembre 2017 lors de l’Assemblée Générale

Rapport d’activité 2016 – 2017

IMG_4810Comme l’an passé nous résumerons notre action en une phrase : accompagner la transformation de notre quartier pour y créer une véritable vie de quartier.

La transformation : la rénovation urbaine:

L’année 2017 a mal débuté. La rénovation de la voirie côté Jarre qui était promise pour 2017 n’a pas eu lieu. Le CIQ a multiplié les interventions auprès de la SOLEAM, l’aménageur défaillant. Nous ne lâchons pas et espérons que ces travaux indispensables auront bien lieu en 2018 avec seulement une année de retard.

L’année 2017 devrait bien mieux se terminer avec le démarrage du grand chantier de reconstruction de la voirie. Deux ans de travaux vont transformer notre quartier. Symboliquement ils débutent par la démolition de l’ancienne maison de quartier pour faire de la place pour une nouvelle avenue.

Le CIQ a publié sur son site internet tous les plans en sa possession pour permettre à chacun de se faire une idée sur ces travaux. Le CIQ est intervenu auprès des aménageurs pour qu’un bureau d’information et de réclamations accompagne les habitants pendant ces deux ans de travaux. Il a obtenu satisfaction. Le CIQ continuera de relayer en continu toutes ces informations pour limiter la gène occasionnée.

Le Ciq reste vigilant sur les nouveaux permis et suit de prés le projet du Vallon de l’Ermite et celui de Terra Lumina 2.Il surveille le projet du nouveau Parking de Leclerc.

Le CIQ se réjouit de ces travaux, si longtemps attendus. Ils vont apaiser notre cadre de vie et sont un préalable au progrès de tout ce qui va suivre : propreté, sécurité, vivre ensemble.La rénovation urbaine a déjà produit un parc ludico-sportif, une maison de quartier, un jardin public. Le CIQ s’investit pour que ces équipements publics deviennent effectivement les lieux d’une vraie vie de quartier.

La vie de quartier :

 La propreté

Notre quartier reste toujours marqué par trop de déchets, d’encombrants et de friches abandonnées.Le CIQ a été à l’origine de deux opérations de nettoyage par les habitants : le 2 mars et les 22 et 23 septembre en coopération avec l’école des calanques, l’ex MPM, le Parc national, le CIQ du Roy d’Espagne. Ces deux opérations ont été un moyen de faire bouger les services municipaux.Le CIQ continue d’insister auprès de tous les élus sur l’importance de ce sujet.Nous avons demandé à Me Emery une visite impromptue .Le 16 novembre un état des lieux a eu lieu.

La sécurité

 Le CIQ, dans le cadre de la Fédération des CIQ du 9, participe tous les deux mois à la réunion sécurité avec la police nationale et municipale. Cela nous permet d’intervenir pour l’enlèvement des épaves dans notre quartier.

Le CIQ a insisté auprès de toutes les autorités pour l’installation de nouvelles caméras de vidéoprotection. Trois caméras sont en place : rond-point du Leclerc, avenue Colgate, rond-point du collège. Nous attendons une réponse pour les autres.

Les fêtes de quartier portées par le CIQ se sont toujours déroulées de manière exemplaire.

Cet été a été marqué par la multiplication des rodéos qui ont pourri la vie des habitants.

A la demande du CIQ, la présidente du CIQ et les représentants des conseils syndicaux des résidences membres du CIQ ont été reçus le 21 juillet par monsieur le maire et son adjointe à la sécurité. Le CIQ a demandé de l’aide à monsieur le maire et à son adjointe. Il a souhaité une présence sur le terrain de CRS afin de calmer ces quelques jeunes individus qui nuisent au bon équilibre d’un quartier en pleine mutation. Monsieur le maire connaissait très bien la situation. Il avait déjà saisi le préfet. Mais il n’a pu que faire partager son impuissance.

Le 17 août, sur le chemin de Sormiou, l’irréparable s’est produit. Deux jeunes motards en plein rodéo se sont heurtés. Le plus jeune est décédé. Le deuxième est encore hospitalisé. Beaucoup de tristesse cela ne doit plus arriver .

Les transports

On ne fait pas une opération de rénovation urbaine sans amélioration des transports en commun. Le CIQ renouvelle sa demande pour  le prolongement du bus 44 jusqu’au rond point du Leclerc, et le respect des horaires de la ligne 23 particulièrement après 20h, une augmentation de la fréquence de passage des bus le week end et les jours fériés et pourquoi pas une navette reliant notre quartier à la ligne express du 21 .

Les nuisances sonores:

Le Ciq est intervenu auprès du Centre Leclerc :un mur antibruit va être construit.

Les nuisances olfactives de la Station de traitement des boues

L’usine des boues de la station d’épuration, située chemin de Sormiou, produit du biogaz issu de la digestion des boues. Ce procédé fait partie du process industriel actuel de traitement des boues en vue de leur valorisation.SERAMM a proposé à la collectivité de valoriser ce biogaz en le transformant en biométhane pour l’injecter dans le réseau public de gaz naturel. Le 13 juillet 2017, la Métropole a voté l’avenant lors du Conseil Communautaire. Le démarrage du projet est prévu en septembre 2017. 18 mois de travaux seront nécessaires pour réaliser les travaux de l’unité de production.

La culture

Le site Internet a été renouvelé. Il rend compte au quotidien de toutes les activités dans le quartier et il permet de consulter tous les documents de référence.

Une nouvelle exposition sur l’histoire du quartier a transformé pendant un week-end la maison de quartier en un musée. Elle est ensuite restée exposée un mois dans la galerie commerciale du centre Leclerc. Il y avait toujours du monde. Les éléments présentés sont accessibles sur le site internet.

Le CIQ fait venir tous les deux mois des conférenciers dans la nouvelle maison de quartier pour donner à tous, anciens et nouveaux habitants, visiteurs d’autres quartiers, l’occasion de se retrouver et de découvrir cette splendide maison de quartier.

La fête septembre à la Cayolle, les 22 et 23 septembre, a permis de créer un moment apaisé autour de la vie du quartier.

Des membres du CIQ sont à l’origine de ABIHOCALANQUE rucher participatif. Il entretient maintenant près de 35 ruches toujours en lien avec des jeunes ou des anciens du territoire.

Le CIQ s’est associé à l’école des calanques pour développer la pratique du violon  en constituant un groupe d’élèves : les petits violons des calanques. Ce groupe est très actif. Il a déjà donné plus de 10 mini-concerts dont un dans le foyer de l’opéra de Marseille.

22 enfants jouent à l’heure actuelle dont 2 qui ont intégré la Cité de la musique de la Magalone.

Les petits violons des calanques et le rucher d’Abiho sont les bases des Pupitres de La Cayolle projet de création artistique de deux ans porté par le Gmem: concert final mai 2019.

Toutes ces manifestations ont été l’occasion de mutualiser les actions des associations du quartier, des acteurs locaux et de grands partenaires comme ADDAP 13, le Parc national, le théâtre du Centaure, sans oublier l’école des Calanques et la maison de quartier. Le CIQ remercie aussi l’association Crecs, l’observatoire des Quartiers Sud l’association des locataires de l’Hermitage, des Calanques, L’age d’or de La Cayolle ,Asso des parents, Asso alargo et tous les habitants membres du CIQ ou pas qui interviennent souvent et bénévolement.Cette année nous avons été aussi accompagnés par le CCO et Sud Formation.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s